forum au fil d'Ocelie

discussions autour du fil
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Simone Veil, une loi au nom des femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mmt_nath
pipelette de jade
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2677
Age : 39
Localisation : Hautes-Pyrénées (65)
Emploi : Ingénieur
Loisirs : P2X, BT, Hardanger, Collage de Serviettes, Lecture,
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Simone Veil, une loi au nom des femmes   Dim 7 Mar - 14:14

Ce n'est pas un film mais un documentaire qui a été diffusé jeudi dernier en 2ème partie de soirée sur France 2.
Certaines d'entre vous l'ont elles regardé ?

Je l'ai enregistré et regardé ce matin, parce que c'était tard...
Et je trouve que c'était très intéressant.
Pleins de chiffres de l'époque, assez marquant :
- environ 1000 avortements illégaux par jour en France en 1973, dont 1 décès car procédé encore par des faiseuses d'anges.
- 9 femmes à l'assemblée (aujourd'hui 106 femmes pour 471 hommes. On peut trouver que c'est peu. Mais à mon sens, l'important n'est pas l'égalité du nombre mais le libre accès à ces fonctions, quelque soit le sexe, la religion, la couleur. en tout cas, quelle avancée en 45 ans !!)
Mais aussi des extraits des interventions de députés, qui, même en faisant partie de la même majorité que Simone Veil ont carrément dépassé les bornes (parallèle entre les médecins de camps et l'avortement etc...)
Evoquée également, une liste de 348 femmes je crois qui ont affiché avoir avorté (alors que ct illégal) comme Catherine Deneuve, Simone de Beauvoir.
Aussi, ce qui a aidé à débloquer la loi a priori : le procès de Bobigny, procès d'une jeune fille violée, qui a avorté (suite à son viol) et dont l'avortement a été dénoncé par son propre violeur !!! Heureusement, elle a gagné !!

Je suppose que parmi vous, certaines ont vécu "en direct" le passage de cette loi. Ma curiosité vous demande comment vous l'avez vécu. C'était une grande avancée à l'époque me semble-t-il.
Du coup, je me suis renseignée et me suis rendue compte que la loi autorisation la contraception orale date de 1972 (en fait de 1967 mais sans décret la rendant applicable avant 1972...). Je trouve la chronologie assez surprenante par rapport aux chiffres précédents sur l'avortement. Celà voulait-il dire que malgré la loi, peu de femmes choisissait d'avoir une contraception orale ?
Encore une fois, je suis intéressée par le vécu et l'avis de celles qui étaient nées geek

Bon dimanche, plein de sunny sunny sunny sunny sunny (les montagnes sont embrumées alors ça risque de ne pas durer mais bon...)

Nathalie
Revenir en haut Aller en bas
http://chez-mmt-nath.over-blog.com/
Ocelie
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5922
Age : 57
Localisation : Beynes (78)
Emploi : mercière
Loisirs : tout autour du fil - course à pieds
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Simone Veil, une loi au nom des femmes   Dim 7 Mar - 23:09

Simone Veil (décriée ou encensée...) a marqué l'histoire. Juste une remarque sur la loi autorisant la contraception orale: le problème était tout simplement de reconnaître la fiabilité de ce moyen contraceptif car le stérilet existait déjà... donc aucun parallèle entre contraception et avortement...
... et pour pousser un peu plus loin, j'ai lu dans un article britannique que les essais d'un vaccin pour la contraception masculine affichaient une fiabilité à plus de 99% et sans effets secondaires: comment nos machos français vont-ils accueillir la nouvelle? lol!

_________________
Plus heureuse qu'hier et bien moins que demain...

http://www.lefildocelie.com

Revenir en haut Aller en bas
http://les-realisations-d-ocelie.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Simone Veil, une loi au nom des femmes   Lun 8 Mar - 12:56

Bonjour
d'après certains documentaires les avortements sont toujours aussi nombreux,malgré les contraceptifs que nous avons facilement maintenant,pour ma part j'ai préféré la pilule a un avortement,quand celui ci est utilisé a la place d'un contraceptif évidement.A ce moment,beaucoup de femme ne supportait pas la pilule,et il n'y en avait pas tant que maintenant,mais aussi,beaucoup,disait que l'on ne devait pas éviter les enfants,l'église ne voulant toujours pas de contraception,donc je me pose cette question,qu'es-ce qui est mieux,ne pas être enceinte grâce a la contraception?ou avorter?Il y a eu tellement de morte suite a l'avortement Embarassed
quand a la contraception masculine,beaucoup d'homme sont pour,mais je n'en connais qu'un qui ait oser subir la vasectomie,a mon avis c'est pas demain la veille qu'ils prendrons la pilule,ou autre a votre place,moi suis plus concerné par la contraception cheers
bonne journée les filles
Revenir en haut Aller en bas
pastel
pipelette d'étain


Féminin
Nombre de messages : 1020
Age : 74
Localisation : yvelines
Loisirs : broderie,lecture,cuisine
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Simone Veil   Lun 8 Mar - 15:31

Mariejo,si tu connais une personne qui a eu une vasectomie c'est qu'elle est étrangère ou bien elle a bravé la loi car la vasectomie,irréversible, est interdite en France comme moyen de contraception
Amicalement
Pastel
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Simone Veil, une loi au nom des femmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Simone Veil, une loi au nom des femmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Simone Veil, une loi au nom des femmes
» [Poblete, Maria] Simone Veil : "Non aux avortements clandestins"
» [Veil, Simone] Les hommes aussi s' en souviennent
» Simone Weil
» [Veil, Simone] Une vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum au fil d'Ocelie :: culture :: films-
Sauter vers: